Se motiver grâce à la pensée positive

Je ne vous cache pas que suis un grand fan de vidéos de motivation. Mon challenge de cette année et d’écouter tous les jours (ou presque) une vidéo de motivation en anglais. En général cela rentre dans ma routine matinale. Ça me fait améliorer ma compréhension en anglais et ça me booste pour la journée ! Car c’est vrai que sur le moment cela fait du bien fou. Cela peut être une vidéo de type TED Talks pour apprendre de nouveau concept ou des vidéos avec des extraits de coachs qui nous disent que tout est possible si on le veut vraiment. Ce n’est pas toujours comme ça mais j’utilise un cliché pour appuyer mon point de vue du jour. 

D’autre part je pense que je suis de nature optimiste et positive et j’ai toujours imaginé mon futur moi avec plus de temps, plus d’argent, moins de problème…aie aie aie j’ai mis du temps à voir les choses en face et me recaler avec la réalité.

Enfin nous connaissons tous quelqu’un qui est plutôt dans la pensée négative en imaginant toujours le pire des scénarios. Cela nous renforce dans l’idée que le contraire, la pensée positive doit être mieux.

 

L’effet de relaxation de la pensée positive

Le problème avec la pensée positive c’est que ça n‘aide pas à atteindre ses rêves ou ses objectifs…au contraire. C’est ce que nous explique Gabriele Oettingen dans « Rethinking Positive Thinking: Inside the New Science of Motivation« . Etant donné que le principe de pensée positive n’était basé sur aucune études, l’auteur a étudié les effets de la pensée positive sur l’atteinte d’objectifs. 

Ce qu’il en ressort est que les gens les plus positifs ne sont pas pas forcément ceux qui atteignent leur objectifs (arrêter le tabac, perdre du poids,etc.) En effet, biologiquement, le fait de visualiser ses rêves régulièrement entraine un phénomène de relaxation qui empêche de passer à l’action. Le cerveau a beaucoup de mal a différencier ce qu’on imagine et la réalité, donc pour lui, imaginer positivement ses objectifs est comme si il les avait déjà atteint. 

 

Alors c’est mauvais de pratiquer la pensée positive ?

Comme toujours dans la vie, et surtout lorsque le cerveau rentre en ligne de compte, rien n’est tout blanc ou tout noir. La pensée positive est très utile dans des cas extreme ou il ne semble pas avoir de sortie à la situation. Les personnes incarcérées, une personne perdue dans le désert, un sans domicile fixe passant une nuit d’hiver dehors, etc. Dans ces cas, la beauté du cerveau humain fait que l’on peut mieux tenir le coup en rêvant à un lendemain meilleur. 

C’est aussi pour ça que beaucoup de coach en développement personnel surfe sur la pensée positive car quand on écoute un discours de pensée positive cela nous fait du bien sur le moment mais si sur le long terme cela ne fonctionne pas: le pouvoir de la gratification immédiate ! Et ça on ne peut pas l’enlever. Comme je le disais au début de ce billet, pour ma part je me suis remonté à bloc quand j’écoute ce type de discours / vidéos…et ça fait vraiment du bien au moral 😉

En dehors de ces cas, l’auteur nous explique un concept très intéressant pour tirer le meilleur de la pensée positive. C’est quelque chose que j’applique depuis quelques temps et cela m’a bien aidé: le « contraste mental »

 

Le contraste mental: la solution ?

Maintenant que je vous ai dit que la pensée positive ne nous aide pas dans l’atteinte de nos objectifs, il faut étudier un autre mode de fonctionnement.  D’après ses études,Gabriele Oettingen nous propose le « contraste mental ».  Voici comment cela fonctionne:

1/ Visualisation positive:

Et oui on garde quand même la base de ce moyen de fonctionnement qui fait du bien et qui booste notre motivation

2/ Prise en compte des problèmes:

On remet les rêves face à la réalité en imaginant les problèmes qui peuvent faire face à la réussite de notre objectif. 

3/ Implémentation des intentions:

Lorsqu’un problème arrive, quel plan va-t-on mettre en place. Et on va utiliser ce concept de cette manière si…je vais…

 

Un exemple de ce système:

Vous souhaitez perdre du poids pour l’été prochain. Dans un 1er temps vous vous visualiser avec 5kg en moins et ressentant l’effet d’avoir ce corps plus svelte (principe de la pensée positive). Dans un 2ème temps vous savez que ce n’est pas facile de renoncer aux viennoiseries et chocolats que vos collègues amènent régulièrement au travail. Dans un 3eme temps vous mettez un plan en place, si mes collègues amènent des croissants, je prendrai le fruit que j’ai préparé la veille dans mon sac ou si mes collègues me propose un chocolat j’en profiterai pour aller boire un verre d’eau et me dégourdir les jambes 5mn en repensant à mon objectif de cet été. Ce principe peut être décliné de toutes les manières possibles et imaginables. 

 

J’espère que que ce nouveau point de vue sur la pensée positive vous aura donné à réfléchir et vous vous fera vous questionner la prochaine fois que vous souhaitez mettre en place un objectif ou que vous souhaitez réaliser un de vos rêves. Vous pouvez retrouver le lien pour ce livre (en anglais) juste en dessous. Bonne visualisation !

 

 

Travaillez vos abdominaux profonds

 

Téléchargez GRATUITEMENT cette vidéo, ainsi vous pourrez la conserver et la suivre pour pratiquer quand vous le souhaitez. 

Je serai susceptible de vous envoyer des informations sur le sujet du bien être et du développement personnel. Vous pouvez gérer vos informations et vous désabonner à tout instant. 

Bravo, vérifiez votre boite email.

Recevez votre ebook gratuit

Vous allez recevoir par email le lien de téléchargement de l'ebook. Vous pourrez recevoir ponctuellement nos contenus inspirants mais nous ne SPAMONS pas et vous pourrez vous retirer de notre liste de diffusions à tout moment. #OnAvanceEnsembe

Regardez votre boîte email!